Cette semaine, le smartphone pliable samsung, 10e anniversaire de Samsung, est passĂ© d’un look vraiment spĂ©cial Ă  un changeur de jeu potentiel. Mais maintenant, Samsung a rĂ©vĂ©lĂ© des dĂ©tails sur un autre nouveau smartphone Galaxy, qui devait changer la donne dĂšs le dĂ©but


Pour lutter contre les informations selon lesquelles son Galaxy F repliable Ă  l’écran Ă©tait devenu une technologie anti–spam, Samsung a fait une annonce Ă  peine voilĂ©e que le tĂ©lĂ©phone allait ĂȘtre lancĂ© le mois prochain.

Le Galaxy F (concept) pliant de Samsung devrait ĂȘtre lancĂ© en novembre.
Dans un nouveau tweet, @SamsungMobile a fait savoir Ă  ses 12,2 millions d’adeptes Twitter que la confĂ©rence des dĂ©veloppeurs de la sociĂ©tĂ© Ă  San Francisco, le 7 novembre, serait le tĂ©moin de «la croisĂ©e des chemins entre le prĂ©sent et le futur».

DJ Koh, PDG de Samsung Mobile Division, a dĂ©jĂ  Ă©voquĂ© Ă  maintes reprises la façon dont le Galaxy F sera l’avenir du design des smartphones, mais aussi un appareil extrĂȘmement pratique et rĂ©aliste Ă  utiliser aujourd’hui.Koh a Ă©galement annoncĂ© Ă  CNBC le mois dernier que le Galaxy F serait lancĂ© lors de la confĂ©rence des dĂ©veloppeurs et a proclamĂ©: «Il est temps de livrer».

Bien sûr, en lisant entre les lignes, il y a un inconvénient évident à cette nouvelle.

En bref: le marchĂ© de masse, les appareils grand public ne sont gĂ©nĂ©ralement pas lancĂ©s lors des confĂ©rences de dĂ©veloppeurs.C’est un sujet sur lequel nous avons Ă©tĂ© informĂ©s lorsque Samsung a choisi un fournisseur clĂ© de composants du Galaxy F «car il pouvait rĂ©pondre Ă  de petites commandes de fournitures».

Par consĂ©quent, bien que le Galaxy F puisse bien reprĂ©senter l’avenir des smartphones pliables aujourd’hui, il est probable que cette vision prendra du temps Ă  se dĂ©velopper. Cela signifie que la grande majoritĂ© des fans de Samsung vont devoir se contenter du Galaxy S10.
Mais quand « rĂ©gler » implique un design vraiment sans lunette, un lecteur d’empreintes digitales « Ă  ultrasons », des camĂ©ras triple arriĂšre, des dĂ©gradĂ©s de couleurs et la 5G, je suppose que la plupart des clients ne feront pas attention au compromis 


Respectant les rumeurs circulant sur le Net et dans la presse, Samsung a montrĂ© son tĂ©lĂ©phone pliable. Lors du discours d’ouverture de la confĂ©rence annuelle des dĂ©veloppeurs qui se tient Ă  San Francisco, le gĂ©ant corĂ©en a anticipĂ© la prochaine tendance de l’industrie mobile. La nouvelle gĂ©nĂ©ration de smartphones sera Ă©quipĂ©e d’un paravent.

Un avant-goĂ»t de cet avenir a Ă©tĂ© montrĂ© par Justin Denison, vice-prĂ©sident senior de Samsung Electronics America, qui sur la scĂšne du Moscone Center a donnĂ© un aperçu du nouvel appareil. L’apparition sous les feux des projecteurs a durĂ© quelques secondes, juste assez longtemps pour comprendre que le produit existe vraiment et qu’il a toutes les lettres de noblesse pour redynamiser un secteur, celui des tĂ©lĂ©phones mobiles, en dĂ©tresse Ă©vidente.
San Francisco, voici le premier smartphone pliable : l’ouvrir se transforme en tablette.

La sociĂ©tĂ© corĂ©enne n’a fourni aucune spĂ©cification technique de sa nouvelle crĂ©ature, la seule fuite de donnĂ©es est que l’écran Infinity Flex dont il est Ă©quipĂ© devrait avoir une taille maximale de 7,3 pouces quand il est ouvert et de 4,58 pouces quand il est fermĂ©. Il y aura deux façons de l’utiliser. Lorsque le tĂ©lĂ©phone est pliĂ©, il peut ĂȘtre utilisĂ© comme un smartphone traditionnel en utilisant l’écran tactile vertical, tout en ouvrant l’écran interne comme un livre, le tĂ©lĂ©phone devient pratiquement une tablette.

READ FlexPai, le premier téléphone pliable du marché

Ce double mode est l’Ă©lĂ©ment avec lequel Samsung a appelĂ© Ă  l’action les dĂ©veloppeurs. Les dispositifs pliables doivent adopter des interfaces utilisateur et des applications complĂštement redessinĂ©es. « C’est une chose d’utiliser un smartphone ou une tablette, c’en est une autre d’utiliser un objet qui peut ĂȘtre les deux « , dĂ©clare Thomas Ko, directeur adjoint du service de contenu, Repubblica. « Les appareils Ă©quipĂ©s de paravents auront besoin d’un contenu dĂ©veloppĂ© diffĂ©remment, capable de fonctionner sur un ou plusieurs Ă©crans en mĂȘme temps, avec de nouveaux modes d’interaction. C’est une grande opportunitĂ© pour les dĂ©veloppeurs qui dĂ©cident de travailler avec nous, » souligne Ko. Pour cette raison, Samsung a annoncĂ© le lancement d’un nouveau magasin en ligne, le Galaxy Store, offrant aux initiĂ©s de nouvelles opportunitĂ©s d’affaires et de revenus.

Un autre atout distinctif mis Ă  la disposition des dĂ©veloppeurs est Bixby Developer Studio, un outil de programmation extrĂȘmement puissant qui vous permettra d’implĂ©menter facilement les fonctions liĂ©es Ă  l’intelligence artificielle. Le logiciel dĂ©veloppĂ© par Viv Labs, une start-up acquise par Samsung en 2016 (les mĂȘmes crĂ©ateurs de Siri), vous permet de profiter pleinement des commandes vocales offrant aux consommateurs de nouvelles expĂ©riences utilisateur.

« Bixby n’est plus seulement un assistant vocal, mais une vĂ©ritable plate-forme Ă©volutive d’intelligence artificielle qui rĂ©volutionnera notre façon d’utiliser les smartphones et autres appareils numĂ©riques « , dĂ©clare Eui-Suk Chung, vice-prĂ©sident directeur de Software and Ai. « Non seulement la voix vous permet d’interagir plus facilement et naturellement, mais grĂące Ă  Bixby, elle peut Ă©galement activer des fonctions avancĂ©es dont le potentiel reste Ă  explorer.

La voix aura le mĂȘme rĂŽle rĂ©volutionnaire que par le passĂ©, mais avec un facteur d’accĂ©lĂ©ration significatif dĂ» Ă  l’intelligence artificielle. Pour Samsung, il s’agit d’un Ă©lĂ©ment fondamental et indispensable de sa stratĂ©gie future, largement rĂ©itĂ©rĂ© par le PDG DJ Koh lors de son discours devant les dĂ©veloppeurs. Aussi parce que de plus en plus la sociĂ©tĂ© corĂ©enne se concentrera sur les logiciels et les services. Un modĂšle dĂ©jĂ  vu, mais Samsung par rapport Ă  ses concurrents a la possibilitĂ© de capitaliser sur un trĂšs large Ă©ventail de contextes opĂ©rationnels : mobile, TV et Internet des objets.

Samsung a dévoilé le premier écran pliable au monde

Le gĂ©ant sud-corĂ©en prĂ©sente depuis des mois (voire des annĂ©es) ses prĂ©sentoirs flexibles lors d’Ă©vĂ©nements industriels. RĂ©cemment, mĂȘme le premier smartphone Ă©quipĂ© de ce type de panneau, Galaxy Round, a Ă©tĂ© mis en vente. Cette annĂ©e, Samsung a fait un pas de plus en prĂ©sentant un Ă©cran pliable en deux.

Le concept d’un paravent pliable

Un prototype d’un Ă©cran AMOLED de 5,68 pouces dotĂ© de telles caractĂ©ristiques a Ă©tĂ© prĂ©sentĂ© Ă  une poignĂ©e de personnes lors de l’Ă©vĂ©nement d’hier au Encore Las Vegas Hotel. Ce qui est important, c’est qu’il a une couche tactile, donc thĂ©oriquement c’est une solution prĂȘte Ă  l’emploi, qui peut dĂ©jĂ  ĂȘtre utilisĂ©e dans les appareils mobiles. ThĂ©oriquement, parce que les ingĂ©nieurs de Samsung devront faire face Ă  plusieurs problĂšmes.

Tout d’abord, les smartphones et les tablettes (ou essentiellement hybrides) avec de tels Ă©crans seront ouverts par les utilisateurs plusieurs dizaines de fois par jour, c’est-Ă -dire des milliers de fois pendant la durĂ©e de vie du produit. Les CorĂ©ens doivent s’assurer que le pliage de l’Ă©quipement sur tous les cĂŽtĂ©s pendant plusieurs annĂ©es n’affecte pas la qualitĂ© de l’image projetĂ©e.

Paravent pliable Samsung

Quand les consommateurs profiteront-ils de la nouvelle technologie ? En novembre de l’annĂ©e derniĂšre, l’un des employĂ©s de haut rang de Samsung a assurĂ© que les premiers paravents seraient disponibles Ă  la vente en 2015. En fait, ce n’est qu’alors que nous pourrons dire qu’il y a eu une percĂ©e sur le marchĂ© de la tĂ©lĂ©phonie mobile. Les Ă©crans souples sont bien sĂ»r dĂ©jĂ  Ă  bord de dispositifs tels que le Galaxy Round ou le LG G Flex, mais on ne peut nier que leur utilisation n’est qu’un art pour l’art. Il est vain de chercher des applications pratiques d’une telle solution. C’est diffĂ©rent lorsque les Ă©tagĂšres des magasins sont remplies, par exemple, de comprimĂ©s de 7 pouces, qui peuvent ĂȘtre pliĂ©s en cubes et mis dans des poches.

Il semble donc que la vision de Samsung prĂ©sentĂ©e dans le matĂ©riel prĂ©sentĂ© au CES 2013 commence Ă  se rĂ©aliser, j’ai hĂąte.

Le smartphone pliable de Samsung, celui qui clignote sur un film futuriste, a été rendu en détail

Le smartphone pliable de Samsung nous cache encore de nombreux secrets, mais nous nous rapprochons de plus en plus de dĂ©chiffrer l’apparence de cet appareil. Voici les derniers rendus.

Nous avons vu une version prĂ©-production du smartphone pliable de Samsung pour la premiĂšre fois en novembre dernier lors de la Samsung Developer Conference. L’appareil lui-mĂȘme ne pouvait pas ĂȘtre pris en main, et il n’est apparu sur scĂšne qu’un instant, dans un camouflage solide. Samsung a montrĂ© le principe de fonctionnement de la charniĂšre, mais n’a pas rĂ©vĂ©lĂ© la forme du corps.

La deuxiĂšme occasion de voir ce smartphone intriguant a Ă©tĂ© la vidĂ©o officielle de Samsung, qui s’est rĂ©pandue sur le rĂ©seau. Il s’agit probablement d’une publicitĂ© tĂ©lĂ©visĂ©e ou d’un spot rĂ©sumant la prochaine confĂ©rence Unpacked. Pour la premiĂšre fois dans un film futuriste, nous voyons un smartphone pliable sans boĂźtier de masquage.

L’Ă©quipe de LetsGoDigital a diffusĂ© cette vidĂ©o et montrĂ© les rendus de pliage de Samsung

Il faut prĂ©ciser que les rendus sont basĂ©s sur le film de Samsung qui a fait l’objet d’une fuite. Sur la vidĂ©o, les produits rĂ©els s’entrelacent avec les visions des appareils du futur, et Ă  cĂŽtĂ© de la Galaxy S9 Plus rĂ©elle, nous voyons des Ă©crans holographiques inexistants. Nous ne savons donc pas si un smartphone pliable du film est un produit rĂ©el ou simplement une vision de l’avenir.

MĂȘme si la forme ou les proportions des Ă©lĂ©ments individuels diffĂšrent dans le produit final, la forme globale visible sur le rendu doit se reflĂ©ter dans la rĂ©alitĂ©. C’est exactement le concept que Samsung a prĂ©sentĂ© Ă  la confĂ©rence de la DDC.

Les rendus montrent un smartphone avec deux Ă©crans : le principal, qui rappelle ce que nous savons des smartphones d’aujourd’hui, et le second, un autre avec une taille et des proportions beaucoup plus grandes prĂšs d’un carrĂ©.

Vous pouvez Ă©galement voir la division en deux solides. La partie principale du smartphone contiendra tous les composants, et la partie d’ouverture sera beaucoup plus mince et contiendra des Ă©crans des deux cĂŽtĂ©s.

Un tel concept est-il possible ? Je pense que c’est possible. Lors de la confĂ©rence de la DDC, nous avons pu constater que Samsung dispose dĂ©jĂ  d’un Ă©cran qui se plie exactement comme il est vraiment impressionnant. Les sliders de l’annĂ©e derniĂšre (comme Xiaomi Mi Mix 3) montrent que l’on peut rĂ©ussir Ă  faire un smartphone divisĂ© en deux solides : l’un avec des composants et l’autre, beaucoup plus mince, avec un Ă©cran mobile.

Il promet que Samsung se tiendra en opposition Ă  d’autres fabricants

Ce n’est un secret pour personne que pratiquement tous les grands joueurs travaillent dĂ©jĂ  sur les smartphones pliants. Ɓukasz Kotkowski a prĂ©parĂ© une liste d’idĂ©es que nous connaissons dĂ©jĂ .

Royole, LG et les sociĂ©tĂ©s chinoises Lenovo, Huawei et Xiaomi travaillent sur des smartphones pliables avec un seul Ă©cran qui se replie vers l’extĂ©rieur. Une fois pliĂ©, l’Ă©cran entourerait la structure. Samsung a une idĂ©e complĂštement diffĂ©rente, qui semble ĂȘtre plus chĂšre Ă  produire en raison du nombre d’Ă©crans. Cela se traduira-t-il par des prix finaux ?

Nous le saurons probablement bientĂŽt. Cette annĂ©e, la foire de la CMM qui s’est tenue fin fĂ©vrier Ă  Barcelone proposera de nombreuses premiĂšres de smartphones pliants. Ce n’est qu’aprĂšs le salon qu’il sera temps de faire le point sur les grands changements qui s’annoncent dans l’industrie du mobile.